UN BRIN D'HISTOIRE

1997

Un comité provisoire composé de représentants de l’Union des producteurs agricoles (UPA), du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) et du Conseil régional de concertation et de développement (CRCD) – maintenant devenu la Conférence régionale des élus – évalue la possibilité de mettre en place une Table de concertation agroalimentaire en Gaspésie, comme c’est le cas dans la majorité des régions du Québec.

1999

La Table de concertation agroalimentaire de la Gaspésie (TCAG) voit le jour! Une première ressource permanente est embauchée en la personne de Luc Potvin. Il entre en poste au mois de mai.

2005

En janvier, la TCAG s’incorpore et devient une organisation à but non lucratif à part entière avec un conseil d’administration automne et indépendant. Nicole Lapointe, présidente de l’UPA à ce moment, devient officiellement la présidente de la TCAG, poste qu’elle occupait de façon informelle depuis 1999.

2007

Changement à la présidence. Nicole Lapointe passe le flambeau à Patrick Golliot, coordonnateur du projet agroforestier en Haute-Gaspésie.

2008

Changement à la permanence. Luc Potvin quitte ses fonctions pour relever d’autres défis et Johanne Michaud lui succède. À l’automne, à l’occasion d’un lac à l’épaule qui se tient à la base de plein air du camp Bellefeuille, la TCAG se dote de sa toute première planification stratégique. Elle ajuste aussi ses façons de travailler et modifie, dans un souci d’efficacité, la composition de son conseil d’administration.

Pourquoi une Table de concertation BIOALIMENTAIRE?

Lors de sa création en 1999, notre organisation a tout d’abord arboré le vocable agroalimentaire. En 2008, le souhait d’être plus inclusive de tous les acteurs du secteur (distributeurs, restaurateurs, détaillants, etc.) en plus d’effectuer des liens concrets entre le secteur agroalimentaire et celui des pêches, a entraîné notre organisation à modifier son appellation qui est devenue agrobioalimentaire. Et puis, en 2010, l’usage du terme plus usuel bioalimentaire s’est imposé de lui-même.

Mentionnons que le terme bioalimentaire fait référence à l’ensemble des activités reliées à la production agricole, aux pêches et à l'aquaculture, à la transformation des aliments et des boissons, au commerce de ces produits ainsi qu'à la restauration.

2009

La TCAG fête ses 10 ans et souligne le travail accompli par Nicole Lapointe qui quitte ses fonctions à titre d’administratrice.

2010

Afin d’optimiser ses actions et d’augmenter sa notoriété, la TCBG se dote d’un plan de communication. Les objectifs de ce plan sont de doter la TCBG d’une identité visuelle propre et de mieux faire connaître sa mission, sa vision, son rôle et ses réalisations.

2011

Une première : la TCBG se dote d’une identité visuelle!

2012

La TCBG fait le bilan des quatre dernières années et actualise sa planification stratégique lors d’un lac à l’épaule qui se tient au camping de l’Anse aux Pirates à Escuminac. La composition de son conseil d’administration est également revisitée. Finalement, le poste de coordination devient un poste de direction générale de sorte à refléter l’évolution qu’a connue la TCBG depuis quelques années.

Curieux d’en connaître davantage? Consulter l’historique complet de la TCBG.

Propulsé par Web Simplicité - Audace